Déshydratation

De Heroes Wiki
Aller à : Navigation, rechercher
Déshydratation
Pouvoir des bandes dessinées
Image du pouvoir
Haram commence à se faire déshydrater.

Détenu par Complice de Rollo Fusor (décédée)
Pouvoir consistant à Extraire l'eau rapidement

La déshydratation est la capacité d'extraire l'eau contenue dans les objets ou les personnes par la seule force de la volonté.

Personnages

Limites

D'après le journal de Haram, le possesseur de ce don peut déshydrater tout ce qu'il touche, y compris les personnes (Golden Handshake, Part 1). Cependant,Claude reçoit des informations de la Compagnie—basées sur la preuve de la Côte d'Azur—disant que le pouvoir ne peut affecter que la matière organique (Golden Handshake, Part 2). Les autres limites—comme le temps que cela prend et le nombre de personnes ou d'objets qui peuvent être affectée en une seule fois—sont actuellement inconnus. On ne sait pas encore clairement si ce pouvoir est totalement sous contrôle du possesseur ou s'il affecte tout ce qu'il touche. Le complice de Fusor poussa Haram dans la Mer Méditerranée sans aucun effet de déshydratation, mais elle a été peut-être uniquement en contact avec ses vêtements. Visiblement, elle n'est pas immunisée à son propre pouvoir car Haram réussit à la tuer en mettant les mains de la femme sur son propre visage.

Exemples

Notes

  • Croyant que c'est Rollo Fusor qui possédait ce don, Haram disait qu'il pouvait « aspirer la vie de ses victimes ».
  • Après avoir examiné le corps de Monsieur Pizet, la Compagnie en conclut que ce pouvoir ne pouvait agir que sur des matériaux organiques.
  • La complice de Rollo Fusor provoque la chute d'un arbre dans un park parisien. Bien qu'on ne sache pas exactement comment elle a fait ça, on pense qu'elle a tout d'abord déshydraté l'arbre (Golden Handshake, Part 3).
  • Les notes gardées par la Compagnie appelle la femme une « vampire d'eau » (Golden Handshake, Parts 3 et 4).
  • Dans un interview, Duncan Rouleau et Steven T. Seagle expliquèrent comment la complice de Fusor ait pu être tuée de ses propres mains sous certaines circonstances : « Elle peut se toucher, mais quand elle commence à siphonner, c'est parti—Donc Haram a tourné ses mains contre elle à l'instant-clé. Elle ne pouvait plus penser assez vite à arrêter. »

Voir aussi

  • Pour le pouvoir similaire consistant à transformer les objets en sable, voir granulation.