Épisode:Découvertes en série

De Heroes Wiki
Aller à : Navigation, rechercher
« Découvertes en série »
Épisode de Heroes
Image de l'épisode
Niki découvre avec stupeur son reflet lui faisant signe de garder le silence.

Titre original "Don't Look Back"
N° d'épisode Saison 1
Épisode 02
Écrit par Tim Kring
Réalisé par Allan Arkush
Produit par Jim Chory
Directeur de la photographie John Aronson
Montage Donn Aron, A.C.E.
Première diffusion USA : 2 octobre 2006 (NBC)
France : 30 juin 2007 (TF1)
Durée 41'08"
Avec la participation de
et
Chronologie des épisodes
Précédent « Hors du commun ­­­» « Un pas de géant ­­­» Suivant
Image titre de l'épisode
Nous pensons tous être maîtres de notre destin, être capables de décider de notre sort. Et avons-nous réellement décidé de nous élever ? Ou de chuter ? Ou est-ce qu'une force qui nous dépasse nous montre le chemin ? Est-ce l'évolution qui nous prend par la main ? Est-ce la science qui nous guide ? Ou est-ce Dieu qui intervient, pour nous protéger ?
« Découvertes en série ­­­» est le 2e épisode de la 1re saison de Heroes.

Points essentiels

Nouveaux éléments développés dans l'épisode

Cassette vidéo de Niki Cadillac de Jessica Dessins de Peter Retrait de cerveau Matt Parkman Département de police de Los Angeles Dyslexie Victimes de Sylar Télépathie Message de Sylar La faim L'algorithme Le symbole FBI Bandes dessinées Marvel Armes 8 novembre New York Chronicle

Histoire

Précédemment

Préambule

Nathan & Peter Petrelli, Manhattan 
  • Peter se réveille à l'hôpital, Nathan à son chevet. Quand Peter lui demande ce qu'il s'est passé, Nathan lui dit qu'il a fait une tentative de suicide en sautant de l'immeuble. Mais quand Peter fait mention du fait que Nathan a volé, Nathan lui répond qu'il est tombé sur un escalier de secours, qu'il a pris le même chemin pour le redescendre. Il rajoute que pour le reste, il « délire ».
Claire Bennet, Odessa, Texas 
  • Claire Bennet demande à son père d'organiser une rencontre avec ses parents biologiques. Il lui répond que c'est une décision d'adulte, et qu'elle ne devrait pas essayer de grandir trop vite. Une fois Claire sortie, M. Bennet jette un œil sur la une du Odessa Register montrant l'action héroïque d'un mystérieux Samaritain lors de l'accident de train.
Mohinder Suresh, Brooklyn, New York 
  • Mohinder Suresh entre dans l'appartement de son père et y trouve un homme étrange, vêtu comme un employé de désinfection, installant un dispositif d'écoute sur son téléphone. Mohinder devinant que l'histoire que raconte l'homme pour justifier sa venue est fausse, tente de l'assommer. Une lutte s'ensuit, et l'homme sort un revolver. Alors qu'il essaie de partir, il heurte une femme dans le couloir, et fait tomber son arme. La femme braque le pistolet sur l'homme, qui fuit aussitôt. Mohinder se présente à la jeune femme.
Hiro découvre une bande dessinée dont la couverture le représente au moment où il arrive à New York.
Hiro Nakamura, Times Square, New York 
  • Hiro Nakamura se tient debout dans le métro de Tokyo. Le décor du métro japonais laisse alors sa place à celui de Times Square. Hiro, euphorique, s'aperçoit qu'il a vraiment réussi à se téléporter ! Il descend alors la rue, saluant tout le monde de son anglais approximatif lorsqu'il s'arrête devant une bande dessinée (le n°14 de 9th Wonders!) sur un présentoir de kiosque à journaux. L'illustration de couverture représente Hiro au milieu de Times Square, les bras ouverts, exactement la position dans laquelle il se trouvait quelques minutes auparavant. Feuilletant avec curiosité les pages de la BD, Hiro commence à lire, mais il est interrompu dans sa lecture par le marchand de journaux qui veut que Hiro paie son magazine. Il donne au marchand un billet de mille yens et court.

Acte 1

  • Hiro détale dans les rues de New York. Il finit par reprendre son souffle à l'entrée d'un théâtre situé à proximité. Il lit alors avec stupéfaction dans la bande dessinée la retranscription exacte des événements qui l'ont conduit à New-York (le premier essai de son pouvoir à Tokyo, la conversation que lui et Ando ont eue précédemment...). Feuilletant les pages jusqu'à la dernière, il s'aperçoit que la BD qu'il tient entre les mains a été écrite et illustrée par un artiste qui s'appelle Isaac Mendez, et voit son adresse sur de dos de couverture.
Isaac Mendez & Simone Deveaux, Manhattan, quartier sud
  • Isaac se réveille de son overdose, en sueur. Simone s'occupe de lui. Il essaye de lui raconter sa dernière vision du futur, l'holocauste nucléaire qu'il a peint sur le sol de son studio, mais Simone est convaincue qu'il ne s'agit que d'un délire lié à sa prise d'héroïne. Elle lui donne un ultimatum : la drogue ou elle.
  • Au lycée d'Union Wells, Zach veut parler à Claire, qui est elle-même occupée à discuter avec Brody Mitchum, le quaterback, et avec Jackie, cheerleader elle aussi. Zach essaye d'attirer l'attention sur ce qu'il a à dire, mais Claire l'envoie promener. Le directeur Marks arrive alors, et dit à Claire et à Jackie que la police veut leur parler du sauvetage de l'homme au moment du déraillement du train de la veille.
Niki Sanders, Las Vegas, Nevada
  • Niki Sanders se réveille chez elle au son du message de son fils Micah sur le répondeur, lui demandant de venir le chercher. Le garage qu'elle avait l'habitude d'utiliser comme studio de striptease est couvert de sang, et les corps mutilés des gorilles de Linderman jonchent les lieux, l'un d'eux ayant été arraché en deux, alors que l'autre a été empalé sur un éclat de miroir. Prise de panique, elle enlève le caméscope de son pied et est sur le point de partir, mais elle s'arrête à la vue de son reflet dans le miroir cassé. Son reflet, couvert de sang, alors que Niki est totalement propre, lui fait signe de ne rien dire. Niki ferme son garage et part, appelant Micah de son portable pour lui dire qu'elle arrivera dans cinq minutes. Cependant, à un feu de circulation, elle ne peut s'empêcher de vouloir regarder la cassette pour savoir ce qui est arrivé aux gorilles de Linderman. L'image s'arrête aussitôt que Niki est frappée et tombe inconsciente, mais le son, lui, continue. Et il consiste en des cris horribles et des bruits de mutilation. Une sonnerie de téléphone retentit alors. Le portable, qui se trouvait sur son siège la seconde précédente, est maintenant dans sa main. Les vêtements que Niki porte sont complètement différents de ceux qu'elle portait jusqu'alors. Elle sort de la voiture et se rend compte qu'elle se trouve dans un lieu totalement différent ! Au téléphone, Micah lui explique que 4 heures se sont passées depuis son dernier coup de fil.
  • Niki arrive finalement chez son amie Tina pour reprendre Micah, et elle lui avoue qu'elle a trouvé les hommes de main de Linderman morts sur le sol de son garage. Elle lui raconte aussi la façon étrange dont s'est comportée son reflet, bien qu'elle soit incapable de l'expliquer d'une manière compréhensible. Celle-ci demande alors si ce n'est pas DL qui les a tués afin de protéger Niki et Micah, mais Niki dit qu'il ne prendrait pas un tel risque sachant que la police est à ses trousses. Bien que Tina lui suggère de balancer tout aux flics, Niki prend la décision de fuir d'ici. Elle retourne à sa voiture dans laquelle se trouve Micah et s'en va.

Acte 2

  • Dans l'appartement de Chandra, Mohinder examine le système de mise sur écoute quand Eden lui demande la raison pour laquelle il mettraient « Papa Suresh » sur écoute. Mohinder répond qu'il ne sait pas, mais que déjà à Madras, un homme a mis la main sur les dossiers de son père. Eden est bouleversée d'apprendre que Chandra est mort assassiné dans son taxi quatre jours plus tôt. Eden dit à Mohinder qu'elle avait l'habitude de partager ses repas préparés avec Chandra et qu'il lui parlait de la carte et de ses théories. Mohinder pense que son père a été assassiné à cause de ses recherches, et demande à Eden, qui semble-t-il était proche de Chandra et dans la confidence, de se rappeler de toutes les informations que lui avait données son père.
  • A Odessa, le shérif Davidson a rassemblé l'équipe des cheerleaders du lycée d'Union Wells, déclarant qu'un homme allongé sur un lit d’hôpital cherchait à remercier la jeune fille qui l'avait sauvé, jeune fille reconnaissable à l'uniforme qu'elle portait. Mais au moment où l'officier Ramsford désigne Claire, Jackie s'avance en déclarant que c'était elle qui était présente et raconte « son histoire ». Lorsque le directeur Marks lui demande pourquoi elle n'a rien dit, elle répond qu'elle ne voulait pas attirer l'attention sur elle. Ramsford promeut Jackie au rang de membre d'honneur de la caserne des pompiers. Alors que les autres filles félicitent Jackie, Claire demande au shérif des nouvelles sur l'état de santé de la personne « sauvée par Jackie ». Davidson lui dit qu'il est bien atteint mais qu'il s'estime heureux de ce que cela n'a pas été pire.

Sur le terrain de football américain, pendant l'entraînement des joueurs, Zach arrive finalement à parler à Claire et à lui dire que la cassette a disparu. C'est alors qu'elle est jetée au sol par Brody, qui traversait le terrain avec le ballon à toute vitesse. Seul Zach voit que qu'elle a le cou brisé à cause de la collision, car elle se régénère avant même que Brody ne lui vienne en aide.

Niki trouve dans son garage les clés d'une mystérieuse voiture à son nom depuis des mois.

Niki et Micah arrivent chez eux. Elle envoie Micah dans la maison en lui demandant de faire ses valises. Elle entre alors dans le garage, avec l'intention de nettoyer le carnage qui y a eu lieu et de se débarrasser des corps. Mais alors qu'elle entre, elle s'aperçoit que son studio est entièrement propre, que les corps ont disparu, qu'aucune tache de sang ne subsiste, et que tout le garage a été rangé ! Elle trouve une clé attachée à une chaîne portant son nom. Elle regarde alors son reflet dans le miroir, qui lui indique une Cadillac de l'autre côté de la rue. Niki essaie les clés sur la voiture, et s'aperçoit qu'elles fonctionnent. Dans la boîte à gants, elle trouve que la voiture a été enregistrée sous son nom depuis plusieurs mois. Un post-it en forme de cœur au dos du formulaire d'enregistrement lui dit de suivre la carte dans le coffre. Les corps des sbires de Linderman s'y trouvent, emballés dans des sacs poubelle, aux côtés d'une carte qui contient toute la route à suivre.

Pendant ce temps-là, Peter fait un dessin, couché dans son lit d'hôpital. Il représente deux hommes dessinés en "bâtons", l'un au-dessus du sol alors que l'autre, semblant porter un vêtement chic, se tient au sol, tout près. Dans le coin haut-droite de la feuille, il a dessiné le symbole. Sa mère entre alors dans la salle et lui demande des précisions sur l'incident. Puis elle révèle à Peter que son père souffrait d'un trouble dépressif, et qu'il s'est suicidé. Elle craint les illusions de grandeur que se fait Peter : selon elle, ce serait le signe que la maladie, héréditaire, s'est bien transmise en Peter.

Hiro arrive au studio d'Isaac et trouve la porte ouverte. Il entre, et trouve plusieurs peintures du symbole et une page inachevée de 9th wonders !. Il remarque une trace de sang sur le sol et la suit jusqu'à un revolver. Intrigué, il prend le revolver et continue la trace, jusqu'à arriver au corps d'Isaac. Le sommet du crâne d'Isaac a été séparé de son corps, et son cerveau a été enlevé. C'est alors que la police fait irruption dans le studio avec des pistolets. Hiro s'évanouit.

A Los Angeles, Matt Parkman dirige la circulation près d'une scène de crime (double meurtre et enlèvement). Il se plaint à son co-équipier : il préférerait aider à l'enquête que dire aux voitures la route à prendre ! Une agent féminine entre sur la scène du crime. Le co-équipier de Matt mentionne que les résultats de l'examen pour devenir inspecteur ont été postés, et essaie de consoler Matt, qui a échoué à ce test. Matt commence alors à entendre la voix apeurée d'une petite fille. Essayant d'en trouver l'origine, il entre dans la maison, où le corps d'une femme est poignardé de plus de 50 objets tranchants.

L'agente qu'il avait vue plus tôt parle à une autre agente, Audrey Hanson, qui est persuadé que l'affaire est "Encore et toujours Barstow" et qu'un certain Sylar est responsable, mais l'autre agente lui déclare que Sylar n'est qu'un mythe. Audrey fait alors remarquer que le père, dont la petite fille a disparu, est assis à une table, totalement congelé, le sommet du crâne manquant et le cerveau absent (comme Isaac), ce qui constitue le modus operandi de Sylar. Pendant ce temps, Matt suit la voix jusqu'à une petite salle cachée sous les escaliers où la petite fille que l'on croyait disparue se cache.

Dans l'appartement de Chandra, Mohinder et Eden discutent toujours des recherches de Chandra. Et c'est alors que le téléphone sonne. Eden remarque que Chandra a des messages, puis que son lézard de compagnie (nommé Mohinder, comme son fils) est sorti du terrarium. Ils partent à la recherche du lézard ; et, dans le même temps, l'on peut entendre les messages de Chandra : d'abord, un message de campagne de Nathan Petrelli, puis une conversation entre Chandra et Sylar. Sylar se plaint qu'il ne peut plus contrôler "sa faim" et clame que Chandra "l'a rendu ainsi". Chandra dit qu'il n'a pas fait de Sylar un meurtrier, mais Sylar insiste sur le fait que Chandra l'ait aidé à découvrir son potentiel. Eden trouve le lézard sur la bibliothèque. Alors qu'elle le ramène à son terrarium, elle découvre une clé USB à moitié enterrée dans le gravier du terrarium. Mohinder la met dans l'ordinateur portable de Chandra, et un algorithme commence à s'afficher à l'écran ; le symbole est inscrit dans les espaces vides entre les chiffres. Mohinder croit que la séquence prouve que Chandra avait trouvé un moyen de localiser les humains évolués.

Mohinder et Eden près de la carte de Chandra.


Retournons à Los Angeles. Matt regarde, d'un air absent, la piscine, où un système de filtration ressemble étrangement au symbole. Audrey et l'autre agente confrontent Matt face au fait qu'il ait découvert la petite fille disparue. Matt entend les pensées de l'autre agente, qui décide finalement de laisser tomber l'interrogatoire. Cependant, Audrey n'est pas convaincue. Elle demande si sa colère de ne pas réussir le concours d'inspecteur le pousserait à vouloir passer pour un héros, et il lui dit alors que c'est Sylar qui est responsable du massacre, pas lui. Audrey lui répond que seules 6 personnes connaissent jusqu'à l'existence de Sylar et arrête Matt.

Niki conduit sa Cadillac dans le désert, suivant la carte de Jessica. Elle y trouve une pelle semblant l'attendre, coincée dans le sol sur un côté de la route et sort de la voiture. Après avoir vérifié que Micah dort, elle commence à creuser, mais déterre le crâne d'un corps déjà enterré là.

Claire rentre à la maison et y trouve son père semblant travailler sur son ordinateur portable. Il lui dit qu'il a contacté l'agence d'adoption et arrangé les choses pour que Claire rencontre ses parents biologiques. Après son départ, il retourne à son occupation… à savoir regarder la vidéo que Zach a fait du test des pouvoirs de Claire.

Nathan retrouve Peter sur le toit d'un immeuble. Peter demande à Nathan la vérité, ce qui s'est réellement passé dans la ruelle. Nathan lui dit qu'ils ont volé tous les deux, et que Peter, avant de toucher le sol, a volé, ce qui lui a permis de survivre. Peter s'énerve, étant persuadé que Nathan ment, et s'avance vers lui. Il s'aperçoit alors qu'il flotte à quelques mètres au-dessus du sol, recréant la scène dessinée précédemment.

Dans le studio d'Isaac, deux détectives questionnent Hiro sur le meurtre d'Isaac. Hiro raconte à l'inspecteur qui sait parler le Japonais, Détective Furakowa, qu'il s'est téléporté en provenance de Tokyo, "comme dans Star Trek", et leur dit que s'il peut appeler Ando, il sera capable de tout expliquer. Ando raconte à Furokawa qu'Hiro a disparu depuis 5 semaines. Hiro insiste en précisant que selon lui, on est le 2 octobre, mais l'autre détective lui montre un journal daté du 8 novembre, avec un gros titre "Victoire Ecrasante de Petrelli". Et c'est alors qu'Hiro entend une explosion, et en se retournant, voit une bombe atomique détruire tout Manhattan. Il se concentre et se retrouve de nouveau dans le métro de Tokyo.

Malgré sa fougue et ses compétences, l'homme ne peut malheureusement pas choisir ses épreuves. Sa seule liberté, c'est de choisir la manière dont il affrontera le destin le jour venu, en espérant qu'il aura le courage de lui faire face.

Répliques Mémorables

M. Bennet  : Claire, si tu le permets, laisse-moi te donner un bon conseil : Continue de t'amuser, profite de ta jeunesse, comme quand tu fais la cheerleader.
Claire  : Tu rigoles, cheerleader, c'est un boulot hyper dur et trop dangereux, tu n'imagines même pas !


"- Le problème des cafards est sans importance maintenant, n'est-ce pas ?
- On dirait que oui."

- Mohinder et le Faux Employé de désinfection.


"- Il m'a dit qu'il se sentait surveillé. J'ai cru qu'il était excentrique.
- C'est gentil de ne pas avoir dit paranoïaque."

- Eden et Mohinder.


"- Claire ! Alors, le lycée ?
- La routine. Et ton boulot ?
- ...la routine."

- M. Bennet et Claire.


" Et bonne chance pour ta campagne, quand mes restes seront éparpillés sur le trottoir, en bas !"

- Peter à Nathan

Apparition des personnages

Divers

  • Le billet de mille yens qu'Hiro donne au marchand de journaux vaut une dizaine d'euros, ce qui est largement suffisant pour acheter un comics. En fait, lorsqu'il s'enfuit, Hiro hurle en japonais : "Gardez la monnaie !".
  • L'adresse sur le formulaire d'enregistrement de la Cadillac et la réelle adresse de Niki sont différentes. Il s'agit très certainement d'une erreur de production, bien qu'il puisse tout aussi bien s'agir d'un indice pour la suite.
  • Le formulaire d'enregistrement contient une autre erreur, sur la voiture elle-même, cette fois. La Cadillac ne peut être une '66 Caddy Convertible, étant donné qu'elle est très différente des deux décapotables produites à cette époque. La voiture, selon certains experts, aurait en fait été produite en 1959. Très certainement une erreur de production là aussi, mais qui sait ?
  • Encore une fois, la plaque d'immatriculation indiquée sur le formulaire d'enregistrement n'a rien à voir avec la réelle plaque.
  • Si on en croit la page qui lui est consacrée dans le comics 9th Wonders! que lit Hiro, Isaac habite au 215, Reed Street #7, New York, New York, 10010.
  • Le détective NYPD dans l'appartement d'Isaac remarque qu'Hiro est membre du "Merry Marching Marvel Society", un fan-club de Marvel qui a été dissous en 1971. Hiro ayant 24 ans, il n'a pas pu faire partie du club. Il est évidemment toujours envisageable qu'Hiro ait créé lui-même la carte, en grand amateur de comics qu'il est.
  • A la toute fin de l'épisode, lorsqu'Hiro revient du futur après avoir assisté à l'explosion, une grosse erreur a été commise. En effet, pour n'avoir à utiliser le décor du métro japonais qu'une seule fois, la production a décidé de superposer Hiro devant le décor utilisé pour sa première téléportation vers New-York. Mais ils ont oublié d'effacer la présence de l'ancien Hiro se téléportant ! Ce qui fait que derrière le Hiro venant de New-York, on distingue assez nettement un autre bras maintenant la poignée de sécurité ; et ce bras est celui de l'ancien Hiro... (la preuve en image)
  • Dans la version originale, une erreur de typographie a été commise dans les sous-titres. "Everything" a été épelé "Everthing" dans la scène entre Hiro et Furakowa.
  • Le mannequin d'Isaac mort, le crâne découpé, qu'Hiro découvre dans le futur (image) a été également utilisé dans « Le Couronnement ­­­». En effet, ce mannequin peut être vu sur l'une des photos que montre M. Bennet à Eden (image). Que M. Bennet montre à Eden la photo d'Isaac, tué par Sylar, 1 mois avant son meurtre n'a pas grand sens d'un point de vue temporel...

Version française

  • Juste après le résumé de l'épisode précédent au moment de l'apparition du titre de la série, la VO dit : « Et maintenant, Heroes continue ». La version française reste muette.

Voir aussi